29 Mars 2017 By Arthur Stories

La team Vicomte Arthur 3 COLLÈGUES À L'ASSAUT DU TRIDEAUVILLE

La team Vicomte Arthur

La célèbre marque française de prêt-à-porter haut de gamme aux collections de sportswear chic et coloré était présente sur l’édition 2016 et compte bien l’être encore en 2017. Vous les avez surement repéré son équipe, vêtue d’un magnifique courant aux couleurs de l’entreprise. 3 collègues ont décidé de prendre le départ de la Distance Olympique du TriDeauville en 2016 avec leurs amis. Nous avons décidé de les interviewer pour en savoir un peu plus sur leur histoire et leur course.

Pouvez-vous nous présenter rapidement l’équipe ?

Nous étions 15 amis dont 3 collègues de Vicomte Arthur et nous voulions relever un défi tous ensemble. C’était l’occasion de nous prouver que nous étions encore capable de nous dépasser. C’était aussi ne opportunité pour passer un moment agréable en équipe en dehors du cadre du travail.

Nous étions 15 à s’être inscrits puis finalement 9 au départ, donc 6 forfaits. Je crois que certains étaient terrifiés par l’eau ou par la côte du Saint-Laurent. Je ne donnerai pas leurs noms pour ne pas les mettre mal à l’aise !

D’où vous est venue l’idée de faire une team entre collègues sur le TriDeauville ?

Nous sommes un groupe d’amis composé principalement d’entrepreneurs qui se fixent des objectifs sportifs chaque année. Ainsi nous avons déjà fait:

  • – Le semi-Marathon de Pyongyang en Corée du Nord
  • – Le marathon de New York
  • – L’ascension de la montagne Elbrouz en Russie (5642 m)

 

Étant normand pour la plupart, il nous était impossible de passer à côté d’une telle course. Cela faisait des années que nous entendions les retours de connaissances et amis sportifs sur ce triathlon, mais aussi des spectateurs qui, de l’autre côté des barrières vivaient une expérience vraiment intense.

De plus, avoir l’occasion de rajouter le Triathlon International de Deauville, course reconnue à travers le monde, à notre palmarès amateur était une véritable fierté.

Difficile de rassembler une équipe de 15 personnes, comment étaient vos entraînements en terme de contenu mais aussi d’organisation ?

Ce n’était vraiment pas facile de réunir tout le monde. Généralement on se retrouvait par groupe de 4 ou 5 et quelques fois une dizaine. Le fait d’être en équipe nous permettait d’être motivé plus facilement et de ne rien lâcher. L’envie d’accrocher son ami sur toute la course et surtout de ne pas abandonner était omniprésente.

Quant au programme, il était assez varié pour éviter la routine et être performant sur les 3 disciplines qui nous attendaient. On a pu faire quelques étapes en guise de reconnaissance et on s’est vite rendu compte qu’on n’allait pas rigoler très longtemps sur le parcours. Alors nous nous sommes donnés un rythme d’entraînement à suivre, et tout cela suivi de près par le champion Sylvain DODET qui prenait le rôle de coach une à deux fois par semaine.

Quelles sont les difficultés que vous avez rencontrées lors de votre course ?

Arthur DE SOULTRAIT : Je trouve que la sortie de la Manche et le fait de sauter directement sur son vélo pour attaquer la côte du St Laurent sans pouvoir respirer est un enchainement très difficile. En plus de ça, il faut être très fort dans la tête pour pouvoir réussir à gravir cette côte sans poser le pied par terre. Pour moi ça restera un souvenir très fort et une grande fierté d’avoir terminé ce triathlon. Le petit plus, c’est aussi d’avoir terminé cette édition en améliorant mon temps de 12 minutes par rapport à 2015. 

Pouvez-vous nous raconter une anecdote que vous avez vécue en rapport avec le TriDeauville ?

Un de mes amis proches, Charly Guyot qui nous avait tous inscrit au triathlon était blessé cette année, il s’était cassé la cheville un mois plus tôt. Mais pourtant il a tenu à faire la nage et le vélo malgré de très grosses douleurs, je trouve ça assez héroïque de sa part.

Merci à cette équipe de compétiteurs et plus précisément aux trois amis et collègues de la société Vicomte Arthur qui se sont lancés sur la Distance Olympique du TriDeauville 2016 :

  • – Marc-Antoine FALCON : Finisher en 03:19:56
  • – Arthur DE SOULTRAIT : Finisher en 03:20:29
  • – Charles GUYOT : DNF (blessure)

 

Site Vicomte A : site internet
Vous pouvez également les suivre sur Facebook, Twitter et Instagram

Photo : Vicomte A