26 Juin 2017 By Paul Conseils

Le saviez-vous? #6 Place à la récupération...

Le saviez-vous? #6

Maintenant que le TriDeauville est terminé, l’heure est à la récupération, mais récupération ne veut pas forcément dire un arrêt complet de l’activité physique. En partenariat avec Harmonie Mutuelle, nous vous donnons nos meilleurs conseils pour récupérer efficacement de ce week-end éprouvant !

Peu importe le sport, la distance et l’intensité, chacun d’entre nous réagit différemment à l’effort. Quand il s’agit d’une compétition, nous donnons toujours le maximum. En général, on pense que seuls les muscles ont été fortement sollicités, mais durant ce triathlon, vous avez aussi sollicité vos os, vos articulations, mais aussi votre système physiologique et mental. Il est donc important de prendre tous ces facteurs en compte pour vous laisser le temps de récupérer.

Mais pour autant, il n’est pas forcément nécessaire de stopper complètement la pratique d’une activité physique, Solliciter son corps après un effort peut permettre de s’en remettre plus rapidement, à condition de ne pas faire n’importe quoi. Voici quelques conseils pour vous aider à récupérer.

Privilégiez le vélo ou la natation

Le cyclisme et la natation peuvent vous aider à maintenir une activité sans vous blesser. En effet, ce sont deux activités qui ne vont pas donner d’impact sur le système osseux et les articulations. Au contraire, attendez un peu avant de reprendre la course à pied, reprendre trop vite peut être néfaste pour vous.

Contrôlez votre intensité

C’est déterminant. Pendant au moins une semaine, reprenez progressivement l’intensité que vous aviez avant la course. Respectez donc bien vos allures pour rester en endurance, c’est-à-dire que votre fréquence cardiaque doit rester dans des zones basses, le système cardio-respiratoire ne doit donc pas être trop sollicité. Si vous respectez bien le principe de progressivité, vous faciliterez la phase de régénération de vos fibres musculaires.

Soyez à l’écoute de vos sensations

Reprendre une activité n’est pas obligatoire ! L’objectif principal est de vous ressourcer. Si vous sentez qu’il est encore trop tôt pour reprendre une activité, laissez-vous quelques jours de plus de repos pour mieux repartir.

En plus de ça, le fait d’être finisher d’une épreuve vous rendra très enthousiaste, et vous aurez envie de vous y remettre rapidement… Attention !

Si le volume d’entraînement post-compétition peut être choisi sur la base de vos sensations, la réintroduction de l’intensité doit se faire de manière progressive après un à plusieurs jours. Votre faculté de récupération, la nature de l’épreuve et votre calendrier détermineront la programmation de celle-ci.

Pensez à la récupération mentale !

Vous avez accumulé du stress pendant l’épreuve et vous avez aussi besoin de recharger vos batteries mentales. Pensez à trouver du moment pour vous relaxer, essayez les exercices de respiration par exemple. Pensez aussi au yoga, qui peut vous apporter aussi de la souplesse en plus.

Vous avez donc maintenant les clés en main pour récupérer le plus efficacement possible !

Pour plus de conseils santé, rendez-vous www.harmonie-prevention.fr

Suivez aussi Harmonie Mutuelle sur les réseaux sociaux: Facebook / Twitter / Instagram