22 Mai 2017 By Paul Conseils

Le saviez-vous? #3 Nos meilleurs conseils pour réussir la partie cyclisme du TriDeauville!

Le saviez-vous? #3

Après vous avoir donné nos meilleurs conseils pour la Course à pied, retrouvez aujourd’hui nos conseils cyclisme, en partenariat avec Harmonie Mutuelle. Le parcours cyclisme du TriDeauville est exigeant, voici quelques conseils qui vous aiderons à être le plus performant le Jour J.

Bien régler sa position sur le vélo

C’est souvent négligé, et pourtant le réglage de la position sur le vélo est primordiale avant de donner les premiers coups de pédale, au risque de provoquer des problèmes : maux de dos, douleurs aux cervicales, tendinites, engourdissements, … Tout cela vous fera perdre en efficacité puisque vous ne serez pas aérodynamique.

Bien s’équiper

Bien s’équiper pendant la partie cyclisme d’un triathlon car vous devrez faire face à plusieurs menaces :

La soif : pensez à vous équiper d’un porte guidon

Le temps : Le temps s’est montré capricieux sur certaines édition du TriDeauville, pensez à vous munir de vêtements contre le froid ou la pluie.

Les problèmes mécaniques : Prévoyez un nécessaire de réparation en cas de crevaison ou tout autre problème mécanique que vous pourriez rencontrer. La côte Saint Laurent a brisé plus d’une chaîne chaque année !

Le port du casque est évidemment obligatoire !

En plus de cela, nous vous conseillons d’investir dans un compteur qui affiche au moins la vitesse et la distance parcourue afin que vous puissiez suivre au mieux votre préparation.

Varier les entrainements

Comme en course à pied, vous ne progresserez pas si vous choisissez de faire tout le temps la même sortie. Vous devrez varier en intensité, en durée et vous devrez aussi vous engager sur des profils de parcours différents. Le parcours du TriDeauville n’est pas plat et nécessite donc d’être préparer à monter des côtes !

Et pour le TriDeauville…

Nous vous conseillons d’économiser au maximum le travail de vos jambes durant la partie natation afin qu’elle soit les plus légères possible au moment de monter sur le vélo. Et bien sûr, une fois sur le vélo, ne tentez pas de faire plus vite que ce que vous savez faire, n’oubliez pas qu’il vous restera encore la partie course à pied…

Si vous souhaitez encore plus de conseils cyclisme, rendez-vous sur le site d’Harmonie Mutuelle

Photo: Vincent Eudier