13 Novembre 2020By ValentineHistoires

A chacun son histoire #4 Rescapé d'un accident de la route

A chacun son histoire #4

Victime d’un accident de la route, Alexandre s’est lancé le défi de participer au Triathlon de Deauville, plus déterminé que jamais.

AL story

Alexandre rêvait de participer à un triathlon. Après avoir été victime d’un accident de la route, il s’est lancé le défi de participer au Triathlon International de Deauville, avec le soutien et les encouragements de ses proches. Il nous raconte son histoire.

UN RUNNER VOULANT PLUS

Alexandre, inscrit dans un club de course à pied est plutôt un coureur, comme il le dit : « Je ne suis pas un triathlète. Ma vie avant mon accident c’était ma famille, le travail et la course à pied modestement. Je plafonnais à 37.30 au 10km en club.

Je m’obstinais à courir sur le bitume et je rêvais de prendre du temps pour préparer un trail et un triathlon. Mais faute de temps, ça ne se faisait pas. » 

23 DÉCEMBRE 2018, LE TRISTE ÉVÉNEMENT

Le 23 décembre 2018, Alexandre est parti en deux roues à son travail, un jour de pluie. « Je me suis réveillé dans une ambulance avec l’impossibilité de bouger comme je le souhaitais… 

Je m’étais fait renverser… Trois vertèbres étaient cassées. A la sortie, je me retrouve avec deux tiges de métal le long de la colonne vertébrale et 6 visses de 4cm qui traversent mon rachis. A 2cm, je ne remarchais pas… »

PLACE A LA RÉÉDUCATION

A sa sortie de l’hôpital, Alexandre a dû faire face à la rééducation. Dans un premier temps il fallait remarcher, avant de pouvoir recourir, nager ou rouler. Il se confie sur cette étape difficile.

« Après un long moment de lutte pour remarcher convenablement, j’ai fini par aller à la piscine. Ne dit-on pas que c’est par là qu’il faut reprendre ? Je suis sorti après 50 m, la larme à l’œil, à quatre pattes pour essayer d’atteindre le banc. Manifestement, c’était trop tôt… »

L’an passé, il a accompagné ses amis afin de les encourager sur leur course : « Le Triathlon International de Deauville 2019 a eu lieu. Mes amis du club de la LJC de Croissy étaient de la partie avec ceux du Run Up Nanterre. Mon objectif était fixé. Je ne suis ni nageur, ni rouleur mais j’irai. » 

UNE BELLE REVANCHE

Doté d’un mental d’acier, Alexandre ne s’est pas démoralisé. Il s’est donc entrainé durant une année, et ses efforts ont payés. Il le voulait, il l’a fait ! Grâce à sa détermination hors pair, Alexandre est parvenu à atteindre le but qu’il s’était fixé. « Grâce au soutien de mes proches, en décembre dernier, j’ai fini un 10km en 37.06. 

Puis le week-end du 27 septembre, j’ai fini 123ème sur le Distance Olympique – Loubsol et 20eme VE.  Je ne suis toujours pas un triathlète mais je reviendrai…. Quand j’aurai enlevé tout le matériel que j’ai dans le dos… »

Félicitations Alexandre, c’est une très belle victoire ! Nous t’accueillerons avec grand plaisir pour un prochain triathlon, lorsque tu seras complétement remis !

Vous pouvez retrouver les trois histoires précédentes par ici : A chacun son histoire #1 et A chacun son histoire #2 et A chacun son histoire #3.

Si vous avez aimé cette histoire, ne vous en faîtes pas il y en a d’autres qui arrivent ! A très vite …